Le Monde.fr: L’Eglise irlandaise est convoquée au Vatican

lemondefr_pet

 

Actualités

L’Eglise irlandaise est convoquée au Vatican

LEMONDE.FR | 15.02.10 | 13h53  •  Mis à jour le 15.02.10 | 18h11

Benoît XVI reçoit à Rome, lundi 15 et mardi 16 février, les évêques de 26 diocèses d’Irlande. En 2009, une série de scandales sexuels a ébranlé l’Eglise locale. Pour Sean Brady, le primat de l’Eglise d’Irlande, c’est “un premier pas dans un processus qui doit amener à la repentance, au renouveau et à la réconciliation”, relève l’Irish Times. L’évêque de Clogher, Joseph Duffy a, dans le même sens, affirmé que ses collègues et lui-même avaient “comme responsabilité d’être aussi francs, ouverts et candides que possible”.

http://www.lemonde.fr/web/recherche_resultats/1,13-0,1-0,0.html?dans=dansarticle&num_page=1&booleen=et&ordre=pertinence&periode=30&sur=LEMONDE&query=pedofiles

Le pape recevra tous les évêques entre aujourd’hui et demain et chaque évêque devrait parler environ sept minutes. “Nous allons avoir l’opportunité d’apporter notre point de vue, que nous avons préparé à Knock la semaine dernière et avant également”, précise le cardinal Brady.

En novembre 2009, le ministère de la justice publiait un document, le rapport Murphy, démontrant que dans le diocèse de Dublin la hiérarchie catholique a mis en place un système bureaucratique destiné à étouffer toutes les affaires de pédophilie, commis entre 1975 et 2004, afin de préserver la réputation de l’Eglise et d’éviter de payer des dédommagements aux victimes. Depuis, l’Eglise irlandaise vit une crise profonde.

Sur Radio Vatican, le Père Arthur O’Neill, curé de la paroisse de Cabinteely, dans la banlieue de Dublin, reconnaît le bien-fondé d’une telle rencontre, tout en précisant que la pédophilie est d’abord “un problème de société” et pas seulement un problème lié au célibat des prêtres de l’Eglise catholique.

Le numéro deux du Vatican, Tarcisio Bertone, a déclaré, lundi 15 février, aux évêques irlandais avant leur rencontre avec le pape : “Vos communautés traversent une grave épreuve qui voient certains hommes d’Eglise impliqués dans des actes particulièrement exécrables.” Pour l’Eglise, a-t-il poursuivi, “les épreuves qui viennent de son sein sont naturellement plus dures et humiliantes”, mais “toute épreuve peut devenir un motif de purification et sanctification à condition qu’elle soit illuminée par la foi” et “que le pêcheur reconnaisse sa propre faute”.

“Nous demandons au pape Benoît XVI de rétablir l’honneur de l’Irlande, sérieusement mis à mal par ces scandales”, exige quant à lui John Kelly, fondateur d’une organisation de victimes, Irish Survivors of Child Abuse, dans L’Express. Les évêques s’attendent à une profonde réorganisation de l’Eglise en Irlande.

Venant après les scandales de prêtres pédophiles qui ont éclaté aux Etats-Unis et en Australie, cette nouvelle affaire préoccupe l’Eglise, très présente auprès des jeunes notamment à travers le catéchisme et les institutions scolaires. D’autant plus qu’un autre scandale de pédophilie a récemment éclaté en Allemagne, où trois professeurs de collèges jésuites ont commis des abus sexuels dans les années 1970 et 1980. Lors de ses voyages aux Etats-Unis et en Australie en 2008, Benoît XVI avait fermement condamné ces actes et s’était entretenu avec des victimes.

Le Monde.fr, avec AFP

Komentiraj

Popunite niže tražene podatke ili kliknite na neku od ikona za prijavu:

WordPress.com Logo

Ovaj komentar pišete koristeći vaš WordPress.com račun. Odjava /  Izmijeni )

Google photo

Ovaj komentar pišete koristeći vaš Google račun. Odjava /  Izmijeni )

Twitter picture

Ovaj komentar pišete koristeći vaš Twitter račun. Odjava /  Izmijeni )

Facebook slika

Ovaj komentar pišete koristeći vaš Facebook račun. Odjava /  Izmijeni )

Spajanje na %s